14 avril 2014

L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

      Tout a commencé dans une librairie montpelliéraine. Une habitude estivale entre deux Rencontres de Pétrarque, pour prendre un peu le frais avant de rejoindre la chaleur des rues. Et mes yeux se sont posés sur un livre dont le titre m'a intrigué : L'extravant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet. Une fois ouvert, le livre était encore plus intriguant : il se présentait comme un journal de bord, un carnet de croquis mêlant petites notes, esquisses, schémas et récit. Un livre qui donnait vraiment envie de... [Lire la suite]

10 avril 2014

Bapfuye wagasi

      Bapfuye wagasi. Soit, en kinyarwanda, quelque chose comme "Les morts qui marchent" (si quelqu'un parlant le kinyarwanda passe par ici, qu'il n'hésite pas à me donner une traduction plus rigoureuse). Ceux dont la mort n'a pas voulu suite au génocide des Tutsis il y a maintenant vingt années.      J'ai déjà parlé de ce terrible épisode de 1994, mais les commémorations qui débutent en ce moment m'ont semblé l'occasion de signaler différentes actualités qui traitent du génocide tutsi.    ... [Lire la suite]
06 avril 2014

Alabama Monroe

     Il y a des films que l'on découvre sans en rien savoir, le hasard ayant permis la disponibilité de quelques heures, sans attente particulière, sans urgence à régler, sans préocuppation nouvelle... et ce qui nous avait totalement échappé lors de sa sortie en salle, dont on ignore tout, se révèle à la fois un pur instant de grâce, de beauté, de souffrance aiguë et d'expérience de vie, sans justification, juste un plein sentiment que la vie se présente là, dans ce qu'elle a de meilleur et de pire.    ... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2014

La nuit en noir et blanc : Brassaï à l'Hôtel de ville de Paris

     Un échange blogosphèrique vient de donner lieu à une sorte de défi littéraire : écrire une lettre à un moment, un objet, un élément inattendu. Le printemps, la nuit, le rouge... j'y reviendrai, car je suis en pleine phase de réflexion pour rédiger celle qui m'est échue : la nuit. Mais lorsque j'ai commencé à laisser vagabonder mon imaginaire, j'ai réalisé que les représentations qui me venaient me renvoyaient systématiquement aux photographies en noir et blanc de Brassaï, exposées il y a peu à l'Hôtel de ville de... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 18:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,