21 mai 2016

Le miroir

    Le miroir Conte japonais     Il y a bien des siècles, dans un endroit de la province d’Echigo, appelé Mastuyama, vivaient deux jeunes époux dont on ne sait plus le nom. Ils avaient une petite fille.L’homme appartenait à la classe des Samouraïs ; mais il avait peu de fortune et vivait très simplement sur un petit bien dont il dirigeait lui-même la culture. La femme avait les mêmes habitudes de simplicité ; dans tout ce qui l’entourait, on n’eut pas découvert un seul objet... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 16:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 février 2016

Le temps manque !

    Le temps manque cruellement. Trop de choses à voir, à lire, à entendre, à approfondir, à apprendre tout court. Prenez cette semaine, par exemple, prises de notes fructueuses et bien remplies. Petite recension.        Tout d'abord, la sortie récente de cet essai de Béatrice Joyeux-Prunel portant sur les avant-gardes artistiques. Il s'agit d'une somme de plus de 900 pages, inutile de dire qu'entre les copies et les diverses réunions, je n'ai pour l'instant eu le temps de lire que l'introduction,... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 01:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 février 2016

Défi Lecture 2016 bilan n°1

        Ca commence bien ! Le 1er février est passé sans que je ne prenne le temps de faire un bilan des lectures. Peu de lectures directement liées au défi, mais tant pis. Voici donc le bilan du mois de janvier.     1. Un livre avec une saison dans le titre.2. Un livre de poèmes.3. Un livre écrit à la première personne.4. Un livre avec une robinsonnade.5. Un livre avec plusieurs auteurs.6. Un livre traduit d'une langue rare (moins de 10 millions de locuteurs).7. Un livre avec un personnage qui... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 22:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2016

Défi Lecture 2016

Entre la préparation du concours, les contraintes de correction de copies, la fatigue de la fin de la journée, la facilité qu'il y a à passer du temps sur internet, j'ai réalisé que j'avais plutôt perdu le plaisir qu'il y a à refermer un livre choisi ou offert, une fois achevé, sans nécessité de le ficher, de disserter ou d'en faire un questionnaire de lecture.  Je ne sais pas où me mènera ce défi, mais peu importe, car il a juste pour objectif de me permettre de renouer avec ce plaisir, dont j'apprécierai ici l'avancée par un... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2013

Une fraise des bois, l'infini à portée de bouche...

   Esclarmonde vit au domaine des Murmures, dont son père est le seigneur. En 1187, elle se refuse devant l'autel au mariage qui lui était promis, et s'offre à Dieu. Sa vie se déroulera désormais au sein de l'étroite pièce dans laquelle elle sera emmurée jusqu'à sa mort. Depuis sa tombe de pierres, elle observe les siens, les guide et écoute les murmures des pélerins qui la rencontrent sur leur chemin vers la Terre Sainte.         « Vers la fin du mois d'août, alors que je m'entretenais avec une femme... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2013

Le Jour où Nina Simone a cessé de chanter, de Darina Al-Joundi

Le Jour où Nina Simone a cessé de chanter commence par un deuil. La mort du père, figure de joie, d'amour, d'ivresse et d'irrévérence qui s'était fait promettre de ne pas laisser réciter le Coran après sa disparition. Alors il faut se battre : « Il n'a jamais eu de Dieu, mon père. Il m'a fait jurer : « Ma fille, fais gaffe à ce que ces chiens ne mettent pas du Coran le jour de ma mort. Ma fille, je t'en prie, je voudrais du jazz à ma mort, et même du hip hop, mais surtout pas du Coran. » Je veux bien lui mettre Nina Simone,... [Lire la suite]

27 novembre 2012

Apaisement

  Trop de bruit aujourd'hui. Trop de fatigue, trop de choses à régler, trop de bousculades, d'alarmes inutiles. Alors juste quelques mots, qui ne sont pas de moi, mais qui font le calme en toute discrétion.     Vrai temps   Cette belle venue en moi de ma plus ancienne pensée cette idée de bien avant moi sera-t-elle un jour oubliée ?   Se peut-il que tant de journées menant leurs nuits tendres, que tant de minutes bien éveillées ne retrouvent plus leur aimant ?   Et qu'en remettant nos... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2011

Jean-Louis Trintignant

  Voilà quelques jours qu'on a la chance d'entendre la voix si malicieuse, et pourtant si grave de Jean-Louis Trintignant dans différentes émissions de radio (et croyez-moi, commencer sa journée par la voix de Jean-Louis Trintignant alors qu'il fait encore nuit, au milieu des bouchons, à 7h30, en route pour son collège ZEP du 93, ça fait du bien!).Ce soir, la lecture qu'il fait de Prévert, Vian et Desnos au théâtre de l'Odéon, accompagné par Daniel Mille à l'accordéon et Grégoire Korniluk au violoncelle, est diffusée en... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2011

Que serais-je sans toi?

Que serais-je sans toi? Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre.Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant.Que cette heure arrêtée au cadran de la montre.Que serais-je sans toi que ce balbutiement.J'ai tout appris de toi sur les choses humaines.Et j'ai vu désormais le monde à ta façon.J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontainesComme on lit dans le ciel les étoiles lointaines.Comme au passant qui chante, on reprend sa chanson.J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.J'ai tout appris de toi pour ce qui... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2011

Edouard Glissant

J'ai appris jeudi la mort d'Edouard Glissant avec beaucoup de tristesse... Le Cahier d'un retour au pays natal de Césaire et les poèmes de Senghor découverts tardivement m'avaient menée à Glissant, à Chamoiseau, et ça avait été un émerveillement, l'expérience unique d'une redécouverte de la langue, comme si les mots étaient devenus autre chose, qu'ils avaient retrouvé un sens, fort et profond, sorti du tout-venant de la communication. La découverte aussi de l'expression de valeurs d'humanité, de partage, de confiance en... [Lire la suite]
Posté par Ilianah à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]